Le produit a bien été ajouté à votre panier
x dans votre panier soit
Continuer Commander

Quelle technologie de lecture codes barres pour quel usage ?

Publié le : 05/01/2021 14:13:18 | Catégories : Lecteurs de codes barres

Quelle technologie de lecture codes barres pour quel usage ?
Imager, laser, long range, kesako ? Vous souhaitez vous équiper d’un lecteur de codes barres mais ne vous y retrouvez pas dans la jungle des termes techniques employés ? Suivez le guide !

LA SYMBOLOGIE

Il existe 2 grandes familles de têtes de lecture : celles qui permettent de lire les codes à barres dit 1D composés de barres verticales noires et blanches et celles qui permettent de décoder les damiers noirs et blancs généralement désignés avec les termes Flash Code, QR Code ou encore Datamatrix.

Les premiers sont employés dans la grande distribution, le transport ou sur les ouvrages littéraires notamment, les seconds sont principalement utilisés pour référencer les matériels informatiques et gérer les programmes de fidélité ainsi que sur les boîtes de médicaments en pharmacie.

Les codes 1D pourront être déchiffrés à l’aide de lecteurs munis de têtes CCD, Laser ou Imager Linéaire

Le système CCD (Charge Coupled Device)

Il qui tend aujourd’hui à disparaitre, correspond à une lecture au contact de la tête sur le code à capturer. Il transforme les impulsions lumineuses en charges électriques. Son architecture dépourvue de partie mobile lui confère une grande fiabilité et solidité mais offre une largeur de lecture limitée.

Lecteur de code barre Datalogic

La technologie de lecture laser

Il utilise un faisceau de lumière pour former une seule ligne sur toute la largeur d'un code barre. Elle présente l’avantage d’être particulièrement agressive (rapidité de capture) et précise grâce à un faisceau fin notamment apprécié dans le cadre de listing de codes rapprochés.

photo du lecteur de code barre Zebra ls1203un lecteur de code barre portablePhoto d'un lecteur de code barre filaire Datalogic powerscan

              

La technologie Imager linéaire 

Elle se distingue par sa capacité à lire à travers les écrans (PC, smartphone ou tablettes). 

Lecteur code barre 1d zebra li2208Un lecteur de codes barres Quickscan de Datalogic

          

Les codes 2D pourront être capturés grâce aux douchettes pourvues de têtes Imager, là encore notamment dans le cadre d’activités marketing nécessitant la capture de Flash Code sur les écrans de téléphone. Les têtes Imager sont capables de lire toutes les symbologies de codes barres 2D et 1D. Elles peuvent proposer différentes mires visuelles pour cibler le code mais aussi différentes luminosités : rouge ou blanche. Elles présentent l’avantage de lire dans n’importe quel sens et non parallèlement au code puisqu’elles fonctionnent en capturant l’image à l’instar d’un appareil photo.

Un scanner de code barre filaire de chez Zebra TechnologiesScanner code barre Honeywell voyagerUn scanner code barre 2d portable de chez Datalogic

            

LA RECONSTITUTION DE CODE

Certains scanners codes barres présentent la capacité de reconstituer les codes détériorés. Il arrive en effet parfois que les données soient altérées du fait d’une mauvaise qualité d’impression, d’une déchirure ou d’une couche de protection transparente. Dans ce cas, il conviendra de sélectionner un matériel permettant la reconstitution de code. 

LA DISTANCE DE LECTURE

La distance de lecture fait aussi partie des préoccupations des utilisateurs en fonction de leur domaine d’activité. Il existe en effet des têtes « standard ou short range » fréquemment désignées « SR » qui offre une distance de lecture de quelques centimètres, mais aussi des têtes de lecture dites « medium » ou encore « long range » ou « LR » qui permettront de déchiffrer des codes barres à plusieurs mètres. Ces matériels seront typiquement appréciés des caristes ou préparateurs de commandes en entrepôts logistiques chargés de scanner les références en haut des racks de rangement. Ces derniers peuvent voir leur appellation varier en fonction des constructeurs : « long », « extended », etc…

Douchette code barre Zebra DS3608Terminal code barre Zebra mc93

         

 

Il existe aussi des terminaux codes barres équipés de version extra long range « XLR » ou mixtes permettant un scan de quelques centimètres à plusieurs mètres. Leurs dénominations sont généralement « near far », « flexrange » ou « lorax ».

LA RESOLUTION

Un autre paramètre peut s’avérer utile dans le choix de votre scanner code barre : la densité. En effet, certaines douchettes disposent d’une capacité accrue pour décoder les datas présentant une densité importante. C’est le cas lorsque les codes à barres présentent une taille réduite ou miniaturisée. Pour être en capacité de lire, l’équipement devra alors être doté d’une tête de lecture dite « haute densité » ou « HD ».

Lecteur filaire HoneywellZebra DS457Datalogic GD4520

         

CONFIRMATION DE BONNE LECTURE

Si la plupart des lecteurs codes barres confirment la capture des codes barres via un signal sonore, certains constructeurs proposent un système visuel tel que le « spot vert » de Datalogic, pratique pour une utilisation en environnement bruyant (entrepôts industriels, magasins, etc).

Datalogic gryphon lecteur de code barreDatalogic gryphon lecteur de code barre 1dDatalogic PBT9501

             

LES DATAS SPECIALES

Il existe enfin des données de format spécifique nécessitant l’usage de têtes de lecture particulières. 

C’est le cas des suites numériques d’identification sur les documents administratifs, les tickets restaurants ou encore les chèques. Ces dernières peuvent être instantanément scannées par les douchettes disposant de la technologie OCR « optical character recognition », offrant de réels gains de productivité en évitant les saisies manuelles. Le logiciel d'OCR associé permet de récupérer le texte d’une image imprimée et de le sauvegarder dans un fichier pouvant être exploité dans un traitement de texte pour enrichissement, et stocké dans une base de données ou sur un autre support exploitable par un système informatique.

Honeywell Solaris 7980Lecteur Honeywell 3320

            

Certains codes barres sont aussi gravés en reliefs directement sur des pièces de métal, on parle alors de « DPM » ou « Direct Part Mark ». Il convient alors de s’équiper d’un scanner muni de cette technologie souvent employée sur les chaines de montage en milieu industriel.

Datalogic powerscan PD9531Honeywell 1920 pour lecture de code barre

      

Enfin, une nouvelle technique d’impression permet aujourd’hui de cacher les codes barres sous l’emballage marketing pour des raisons d’esthétisme, on parle alors de « digimark ». Là encore, des lecteurs codes à barre dédiés vous permettront de vous acquitter de cette tâche de lecture.

Honeywell 1991Zebra DS9908 scanner de code barre