Le produit a bien été ajouté à votre panier
x dans votre panier soit
Continuer Commander

Comment améliorer les soins médicaux grâce à la traçabilité en temps réel ?

Publié le : 25/02/2021 16:59:27 | Catégories : Imprimantes , PDA professionnels

Comment améliorer les soins médicaux grâce à la traçabilité en temps réel ?
Praticien, améliorez le parcours de soins dès l'admission, sécurisez les prélèvements en laboratoire ou optimisez votre stock en pharmacie au travers de solutions technologiques dédiées à la santé.

Incontestablement, la pandémie de Covid-19 aura révélé la fonction capitale de la traçabilité. Ce système structuré d'informations aura permis à l’échelle locale, régionale et nationale de rompre les chaînes de contamination, d’assurer le suivi des actifs à forte valeur ajoutée (lits médicalisés, équipements de réanimation, vaccins…) et d'organiser les campagnes de tests puis de vaccinations. 

En milieu hospitalier pour assurer la prise en charge des patients, en laboratoire pour sécuriser les prélèvements ou en pharmacie pour tracer et localiser des lots de médicaments de la fabrication à leur vente, la traçabilité est essentielle ou le cas échéant obligatoire et elle peut devenir un vrai levier de productivité. 

Explorez dans cet article, les solutions d’identification et de traçabilité dédiées au secteur de la santé. 

A l’hôpital ou en clinique 

Identification des patients 

Dès son admission, un patient doit être identifié à l’aide d’un bracelet ou ruban thermique antimicrobien qui ne le quittera plus jusqu’à sa sortie. Ce support d’identification sur lequel est inscrit l’identité du patient voir son portrait photo et qui intègre un code à barres (code 128, code 39 ou code à 2 dimensions 2D) prend différentes formes : 

  • le bracelet thermique avec languette de fermeture adhésive qui possède un toucher doux et se décline en plusieurs tailles, adultes comme nouveau-nés. Conçu pour l’hôpital, il résiste aux solutions hydro-alcooliques.


  • le film d’auto-lamination avec languette de fermeture adhésive qui offre une surface plate ce qui facilite la lecture des codes barres. Il résiste également aux solutions hydro-alcooliques et à l’humidité. 

Ces bracelets patients doivent être imprimés à la demande depuis des imprimantes spécifiques qui fonctionnent soit avec des cartouches de ruban soit avec des rubans à rouleau continu. 

Particulièrement compactes, ces imprimantes santé peuvent être utilisées en station fixe à un comptoir d’accueil ou bien en mobilité sur un chariot roulant alimenté par une batterie portable. Fabriquées à partir de matériaux normés pour un usage médical, ces imprimantes supportent les produits détergents et résistent aux UV utilisés pour désinfecter et éviter les propagations de virus.

Identification des dossiers médicaux 

Malgré la transition digitale opérée par les hôpitaux, il subsiste encore des processus papiers qui obligent à identifier les documents médicaux à l’aide d’étiquettes code à barres thermiques.

Généralement présentées sur une planche A4 ou A5, ces étiquettes patients en papier velin permettent de constituer le dossier patient et garantir un bon suivi médical. 

Associés à des outils de capture de données, lecteurs codes barres sans fil, terminal tactile ou tablette professionnelle, ces 2 principaux supports d’identification améliorent le parcours de soins du patient, réduisent les risques d’erreur médicamenteuse, de diagnostique, de traitement ou bien de prélèvements et sécurisent la traçabilité des soins apportés au malade.

En laboratoire 

Identification des prélèvements 

Pour assurer une traçabilité précise, les prélèvements en biologie médicale sont soumis à des réglementations strictes et encadrés par des outils d'identification types étiquettes codes barres. 

Dans les laboratoires, l’étiquetage est donc primordial qu’il s’agisse de qualité et longévité, forme et résistance. Si le code barre est aujourd’hui le moyen d’identification le plus fiable dans le domaine médical, il faut toutefois veiller aux  propriétés de son support pour faire correspondre le bon choix d’étiquette au bon usage. 

Dans l’impression de code à barres deux technologies s’opposent : 

  • le direct thermique : économique, peu résistant à la lumière, l’humidité et aux frottements

  • le transfert thermique : plus onéreux, extrêmement résistant à la chaleur, au froid négatif et aux produits chimiques

Au-delà de la grande durabilité et résistance qu’offre l’impression par transfert thermique, ce mode est également recommandé en laboratoire car il permet d’imprimer des étiquettes avec des petites polices de caractères utiles sur les tubes d’échantillons et autres contenants de petites tailles. 

Cette technologie du transfert thermique n’est pas réservée aux modèles haut de gamme. Elle est accessible à partir d’imprimantes types mobiles ou de bureau. 

                      

En pharmacie 

Gestion de stock

Dans une officine, les enjeux de traçabilité reposent essentiellement sur la gestion de stock. 

Dans un contexte médical réglementé, les pharmacies qui sont soumises aux mêmes contraintes traditionnellement rencontrées par les commerçants, doivent prendre en compte le caractère périssable de leurs produits. 

Pour mener ces opérations d’entrée et sortie de stock, préparation de commandes,  et faire vivre quotidiennement son officine, une pharmacie utilise des outils informatiques de collecte et de traitement de données par codes barres à deux dimensions (Datamatrix). Ces appareils, scanners, pda tactiles, terminaux légers et imprimantes participent à une meilleure traçabilité en temps réel des emplacements et du niveau de stock de chaque produit. 

Ainsi, une gestion des stocks optimisée offre :

  • une maîtrise fine de son approvisionnement 

  • une diminution des ruptures de stock ou à l’inverse du phénomène de sur-stockage

  • une meilleure préparation pour les inventaires réguliers 

  • un gain de temps dans la prise en charge des patients 

  • la possibilité d’évoluer vers de nouveaux services tels que le click & collect